La manière d'utiliser des disques dans le Cloud diffère des usages IT classiques. Les disques durs ne sont plus présents en local sur la machine qui porte l'instance, mais sont placés dans des baies de stockage NetApp reliées en réseau avec les instances. Avec Logical Volume Manager (LVM), vous pouvez créer des groupes de volumes physiques attachés à une instance, puis créer un ou plusieurs volumes logiques dans ce groupe, indépendamment des limites techniques de chaque volume physique.

Pour améliorer les performances d'un volume, vous pouvez utiliser l'option "stripe" de LVM pour distribuer la charge d'I/O entre autant de volumes que vous le souhaitez.

Dans ce cas d'usage, deux volumes physiques sont attachés à une instance et assemblés dans un groupe LVM. Un volume logique unique est ensuite créé en utilisant ces deux volumes physiques. Ainsi, vous ne voyez que ce volume logique dans l'instance, qui correspond à vos deux volumes derrière.

3DS OUTSCALE fournit plusieurs types de volumes avec des caractéristiques différentes. Pour en savoir plus sur chaque type de volume, voir À propos des volumes.

Créez des volumes physiques

  1. Créez deux volumes physiques avec les noms de périphérique /dev/xvdx et /dev/xvdy. Pour en savoir plus, voir Créer un volume.

    Il est fortement recommandé de créer des volumes de même type et de même taille.

  2. Attachez ces volumes à votre instance. Pour en savoir plus, voir Attacher un volume à une instance.

Créez un groupe de volumes LVM et un volume logique

  1. Connectez-vous à votre instance en SSH. Pour en savoir plus, voir Accéder à vos instances.

  2. Pour créer un volume logique LVM, utilisez les commandes suivantes :

    Vous pouvez contrôler chaque étape avec les commandes vgdisplay ou pvdisplay.

    1. Initialisez vos volumes physiques au format LVM : 

      $> pvcreate /dev/xvdx /dev/xvdy
      
    2. Créez le groupe LVM nommé my_volume contenant vos deux volumes au format LVM :

      $> vgcreate my_volume /dev/xvdx /dev/xvdy
      
    3. Créez le volume logique utilisant vos deux volumes nommé performance_volume :

      $> lvcreate --name performance_volume --size 200GiB -i 2 -I 64 my_volume
      

      Cette commande contient les paramètres suivants :

      • name : Le nom du volume logique.

      • size : La taille du volume logique, en gibioctets (Gio).

        La taille doit correspondre à la somme des deux volumes dans le groupe LVM my_volume.

      • i : Le nombre de stripes, correspondant au nombre de volumes physiques utilisés pour le volume logique (ici, deux).
      • I : La taille des stripes, en kibioctets (Kio).

        Par défaut, la taille des stripes est de 32 Kio.

    4. Créez votre partition sur le nouveau volume logique :

      $> mkfs.ext4 /dev/my_volume/performance_volume

Montez le volume logique

  1. Créez le point de montage :

    $> mkdir -p /mnt/mount_point
  2. Montez le volume logique :

    $> mount /dev/my_volume/performance_volume  /mnt/mount_point

    Vous pouvez vérifier que le volume logique est correctement monté avec la commande suivante :

    $> df -h
  3. Enregistrez le montage du volume logique dans /et/fstab afin que celui-ci reste fonctionnel après un reboot de l'instance :

    $> cat /etc/mtab | grep mount_point >> /etc/fstab


Windows® est une marque déposée de Microsoft Corporation aux Etats-Unis et/ou dans les autres pays.

AWS™ et Amazon Web Services™ sont des marques de commerce d'Amazon Technologies, Inc. ou de ses affiliées aux Etats-Unis et/ou dans les autres pays.

Voir Mentions légales.